L’osmose est basée sur le principe fondamental de l’équilibre. Lorsque deux liquides contenant différentes concentrations de solides dissous sont mis en contact, ceux-ci se mélangent jusqu’à uniformisation des concentrations. Lorsque ces deux liquides sont séparées par une membrane semi-perméable (laquelle laisse passer les liquides tandis que les solides dissous restent dans leur compartiment), le liquide contenant la plus faible concentration de solides dissous va traverser la membrane pour aller dans le liquide contenant la plus forte concentration de solides dissous (Binnie e.a., 2002). Après un temps donné, le niveau de l’eau sera plus élevé d’un côté de la membrane. La différence de hauteur est appelée pression osmotique.

Selon l’efficacité attendue, l’osmose inverse est utilisée soit seule soit combinée avec d’autres procédés comme l’échange d’ions. L’expertise optimise les rendements hydraulique et électrique, et permet le recyclage du concentrat.

L’osmose inverse (OI) utilise un système de membranes à travers lesquelles passe l’eau de process. Les membranes OI agissent comme un filtre très fin qui élimine l’essentiel des contaminants. Le procédé est adapté aux applications industrielles pour lesquelles la concentration des matières totales dissoutes (MTD) doit être réduite.